Santé

Anigen souhaite contribuer à l’amélioration du bien-être des animaux à l’aide du dépistage génétique. Par exemple:

  • Identifier la cause d’un problème actuel afin de le traiter plus efficacement.
  • Réduire le risque de maladies à venir.
  • Améliorer la santé des générations futures.

De nombreux problèmes de santé très graves sont hérités d’une manière très simple: il existe un gène impliqué dans le développement de la maladie. Lorsque nous savons quelles sont les mutations, nous pouvons dépister relativement facilement ce type de maladie. Les chevaux ont deux versions de chaque gène, chacune obtenue d’un de leurs parents. Cela signifie qu’il existe différentes combinaisons possibles entre mutations saines et nuisibles.

Les maladies génétiques peuvent être héritées de deux manières:

  • La plupart des maladies génétiques sont héritées de gènes récessifs.
  • Les autres sont hérités de gènes dominants.

Récessif signifie que le fait d’avoir une mutation nuisible ne provoque pas de maladie. Un porteur est un hétérozygote: cela signifie qu’en plus de la mutation qui rend malade, il est également porteur d’une variante saine. L’animal ne tombera malade que s’il hérite de deux copies de la mutation nuisible. Lorsque deux porteurs sont jumelés, il y a 25% de chances que la progéniture soit malade, 50% que la progéniture est porteuse et 25% de chances que la progéniture soit homozygote en bonne santé. Si vous jumelez un porteur avec un non porteur, il y a 50% de chances que la progéniture soit un porteur et 50% de chances que la progéniture soit homozygote en bonne santé.

Une maladie peut être héritée de gènes dominants de deux manières:

  • Codominante: cela entraînera toujours une maladie, même si l’animal ne possède qu’une seule mutation nuisible. Cela peut conduire à une progéniture non viable. Il est également possible qu’une maladie ne survienne que dans certaines circonstances. Par exemple, l’hyperthermie maligne est une maladie pour laquelle il est important de dépister avant de commencer à entraîner votre cheval ou avant de le mettre sous anesthésie.
  • Dominante incomplète : les symptômes de la maladie sont en corrélation avec quelques copies de la mutation nuisible présente. Connaître le cheval porteur de la mutation PSSM1 ou HYPP peut aider à prendre des décisions concernant le régime alimentaire ou le programme d’élevage. 
au test wffs
au instructions